Amaicha del Valle : Projet 2.010

Retrouvez les documents graphiques relatifs aux opérations de l’association Terre Construite à Amaicha del Valle en 2010 (au format .pdf) :

en cliquant ci-dessous:

Tio Punco

Encalilla

________________________________________________________________
La liste actualisée des coûts de construction de l’extension de l’Escuela San-Cayetano:

Listado Material San Cayetano

________________________________________________________________
 Etude territoriale prospective / Amaicha del Valle / Fin 2010
________________________________________________________________

Les derniers aménagements de la maison de l’association:

extensiontc2010.jpg

ateliertc.jpg vitragetc2.jpg

vitragetc.jpg vitretc.jpg

________________________________________________________________

Participation de l’association Terre Construite au concours Adream 2010:

Projet airterre

________________________________________________________________

Etude d’Alexandre Vial-Tissot pour le compte de l’Atelier de Marcelo Cortes:

Au sujet du mélange terre/paille, je précise que nous avons utilisé cela pour des murs de remplissage. Marcelo Cortes utilise l’acier pour un système poteau-poutre classique et il vient remplir les entraxes soit selon la technique de terre projetée (quincha metallica) ou bien par un mur de terre comprimé armé (tapial armado). Laxo tapiala terre qui se trouve aux alentours de Santiago de Chile (et également dans la majeure partie du pays) est très homogène du point de vue  granulométrique (beaucoup de limons et une bonne portion d’argiles) ce qui ne la rend pas apte pour la technique du pisé (d’autant plus du fait que nous nous trouvons dans une région fortement sismique). Il se sert donc de la paille pour créer une structure interne (et donc une certaine cohésion) dans le pisé. Il pourrait rajouter des cailloux de différentes tailles mais ce n’est pas la solution la plus économique et il faut souvent faire venir ce matériau de très loin (les carrières n’étant pas aussi développées que par chez nous). Donc quand nous avons travaillé sur les mélanges et les proportions optimales nous sommes arrivés à la conclusion que l’ajout de 15 à 20% de paille était suffisant. Et la taille idéale de la paille (compromis entre la mise en oeuvre du mélange et la cohésion interne) était de l’odre de 5 ou 6cm. Le mélange était humidifié au minimum.

En ce qui concerne le coffrage, j’ai bossé sur un système inspiré d’une technique allemande qui a l’avantage de faire gagner du temps sur le chantier et de pouvoir être mise en oeuvre très facilement. Malheureusement je n’ai pas pu le tester complètement faute de temps sur place. Mais j’aimerai continuer à travailler sur ce système dès que possible!



Un commentaire

  1. Lucas Viotti dit :

    Hola amigos de Tierra Construida,

    Hola Francois, cómo están? no sé si siguen en Europa. Yo estoy viviendo en San Miguel y aunque terminé el máster sigo con mi tesis. Les mando mi humilde apoyo para su maravilloso proyecto.

    Estos son unos enlaces, a proposito de « la ruta del adobe », que a lo mejor les pueden servir:

    http://www.gpsmagazine.com.ar/destinos/la-ruta-del-adobe/
    http://www.habitat.arq.una.py/ambitos/tyh/cct/crh_cct_0094.pdf

    Saludos,
    Lucas Viotti

Répondre

APHMODEK KLOTO |
Solidària |
les Amis de l'Ecole Publique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | friendshipbridge part 2
| associationfrancemadagascar
| INPBPM