Présentation de l’association Terre Construite

Association [loi 1901] d’échange de techniques de constructions écologiques

l’association s’est donnée pour objectif de transmettre aujourd’hui les techniques ancestrales de la construction de terre. Un rappel de ces savoirs-faire traditionnels. Une construction au moyen de matériaux naturels, la pierre des fondations aux soubassements, la terre du site, la charpente des bois alentours.

Ce projet vise à établir une plateforme de coopération suivie entre des étudiants en architecture et les descendants Diaguita de la Communauté Indigène d’Amaicha del Valle à propos de l’usage de la terre comme matériau de construction.

Les membres fondateurs de l’association sont engagés dans un travail de coopération dans le domaine de la construction sur le territoire argentin depuis 2002.

L’association a été à l’initiative de cinq opérations de construction en terre dans le nord du pays. Avant de signer, en janvier 2007, un accord de coopération avec les représentants de la Communauté Indigène d’Amaicha del Valle. Depuis lors les activités associatives se sont concentrées sur les projets communautaires:

Le Musée de la Communauté / l’école San-Cayetano / la maison communautaire Wayra Huasi / le pont de la Fronterita / la réhabilitation de l’hôtel ACA / les 40 maisons de Cololao / le relevé altimétrique des ruines de Quilmes / la bergerie d’Encalilla / le poste de Tio Punco / l’installation de panneaux solaires / le code urbain / le relevé territorial…

Terre Construite a pour soutien académique deux laboratoires de recherche: L’un français, CRAterre, l’autre argentin, CRIATIC. Mais au-delà, l’association a trouvé du renfort parmi les étudiants de 15 écoles d’architecture et de nombreux volontaires de toutes provenances géographiques et disciplinaires nous ont rejoints. Aussi, Aujourd’hui, Terre Construite compte plus de 150 membres adhérents.


Archive pour juin, 2007

Présentation de l’association Terre Construite

Association [loi 1901] d’échange de techniques de constructions écologiques

l’association s’est donnée pour objectif de transmettre aujourd’hui les techniques ancestrales de la construction de terre. Un rappel de ces savoirs-faire traditionnels. Une construction au moyen de matériaux naturels, la pierre des fondations aux soubassements, la terre du site, la charpente des bois alentours.

Ce projet vise à établir une plateforme de coopération suivie entre des étudiants en architecture et les descendants Diaguita de la Communauté Indigène d’Amaicha del Valle à propos de l’usage de la terre comme matériau de construction.

Les membres fondateurs de l’association sont engagés dans un travail de coopération dans le domaine de la construction sur le territoire argentin depuis 2002.

L’association a été à l’initiative de cinq opérations de construction en terre dans le nord du pays. Avant de signer, en janvier 2007, un accord de coopération avec les représentants de la Communauté Indigène d’Amaicha del Valle. Depuis lors les activités associatives se sont concentrées sur les projets communautaires:

Le Musée de la Communauté / l’école San-Cayetano / la maison communautaire Wayra Huasi / le pont de la Fronterita / la réhabilitation de l’hôtel ACA / les 40 maisons de Cololao / le relevé altimétrique des ruines de Quilmes / la bergerie d’Encalilla / le poste de Tio Punco / l’installation de panneaux solaires / le code urbain / le relevé territorial…

Terre Construite a pour soutien académique deux laboratoires de recherche: L’un français, CRAterre, l’autre argentin, CRIATIC. Mais au-delà, l’association a trouvé du renfort parmi les étudiants de 15 écoles d’architecture et de nombreux volontaires de toutes provenances géographiques et disciplinaires nous ont rejoints. Aussi, Aujourd’hui, Terre Construite compte plus de 150 membres adhérents.

APHMODEK KLOTO |
Solidària |
les Amis de l'Ecole Publique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | friendshipbridge part 2
| associationfrancemadagascar
| INPBPM